+33 (0)3.10.16.51.70 / +33 (0)7.67.67.65.06 catherine.courmelois@gmail.com

Un petit clin d’œil à l’histoire :

En plein pays de Champagne, le Château de Courmelois fut érigé en 1805, avec des parties datant de 1760. Parmi les figures marquantes de Courmelois, le comte Édouard Marie de BARTHÉLEMY, né 1830, ancien auditeur au Sceau des Titres, ancien membre du Conseil Général de la Marne, membre titulaire de la Société d’Agriculture, Commerce, Sciences et Arts de la Marne, membre correspondant de l’Académie Nationale de Reims, et de nombreuses Sociétés savantes, décédé à Paris en1888. Il a été maire de Courmelois (1868-1888) succédant dans cette fonction à son père Félix de BARTHÉLEMY (1853-1868). Sa fille Gabrielle Armande Marie de Chantal de BARTHÉLEMY née à Châlons en 1856 , s’est mariée en mai 1879, Paris VII° (75), avec François Delille Guillaume de BROCAS de LANAUZE né en 1849. Les insignes (BL) sont encore visibles sur les futs des cheminées qui dominent la toiture. Un calvaire érigé par Madame de BarthÉlemy « protège encore le village du choléra ». Le comte François Béranger Edouard Bernard de Brocas de LANAUZE, dernier du nom (1066-1964), né à Courmelois en 1880 s’est éteint à Lisbonne le 09 avril 1964.

Pendant la première guerre mondiale, de par sa proximité du front et des voies de transports comme le canal de l’Aisne à la Marne achevé en 1866, le Château de Courmelois fut transformé en poste de commandement de l’armée Française (Général Paquette, 36ème division d’infanterie, 1916). Guerre qui finit par détruire le canal qui servit à des pièces d’artillerie placées sur bateau, mais aussi les ailes avant du château. Au cours des années 1950, la propriété fut le centre d’une grande exploitation agricole faisant face aux vignobles de la colline de Verzy avant de tomber dans un sommeil de 35 ans, sous la vigilance de Fernande la dernière gouvernante du château.

Ironie de l’histoire, le canal de l’Aisne à la Marne qui traverse Reims forme aujourd’hui la coulée verte qui accompagne la Vesle. Ils sont souvent nombreux à venir le long du canal, vêtus de collants de sport et de maillots fluo, éliminer les excès de la vie citadine. On se voit sur une péniche, en bateau, à pieds, en vélo, … Une autre façon de découvrir Reims et ses alentours.

Au détour d’une balade, la découverte d’un petit calvaire dominé par une demi-douzaine de marronniers tricentenaires nous a guidés vers une petite chapelle abandonnée qui émerge de l’enceinte en pierres d’une propriété manifestement oubliée. Au travers de la haute enceinte de la propriété, les pierres nous ont parlé. Alors, une seule question s’est posée : Pourquoi pas ?

Aussi, une rénovation active (complète) et délicate, respectueuse du passé mais ouverte sur l’avenir est entreprise depuis 2014.

Notre ambition est de faire de cette maison, un lieu d’accueil, d’échange et d’amitié.

Le Château de Courmelois
1, rue du château.
51360 VAL DE VESLE
+33 (0)6.67.67.65.06

Le château de Courmelois

Comment pouvons-nous vous aider ?

N’hésitez pas à poser une question ou à simplement laisser un commentaire.